Mona

If you want to
say "Thank you",
don't say "Sorry".

Arrêtez de vous excuser

Arrêtez de vous excuser

« Désolée de vous embêter avec ma question mais…. » : en cumulant les lecteurs et les membres de rédaction de Mona, cette phrase a été prononcée environ 567 millions de fois. On présente souvent des excuses par simple politesse ou courtoisie. Notre cerveau les associe à l’amabilité et la gentillesse, par réflexe éducatif ou par réflexe tout court. Comme quand on se cogne à une chaise.

Cette réaction automatique est souvent liée une aversion pour le conflit : on espère désamorcer une potentielle crispation en demandant pardon. Sauf que ça déclenche souvent l’effet inverse. Dans la plupart des cas, il sera bien plus agréable d’entendre des mots de gratitude plutôt que des mots d’excuses. En clair, comme le conseille Juliana Breines, docteur en psychologie à l’Université de Rhode Island, on arrête d’être « désolé » et à la place on dit « merci ».

3 exemples : 
« Pardon d’être en retard » devient « merci de m’avoir attendu »
« Désolé de te prendre du temps » devient « merci pour le temps que tu passes avec moi »
« Désolé d’avoir annulé le dîner » devient « merci d’avoir été compréhensif »

Ça change le regard sur la situation, la nôtre et celle de l’autre. Et ça augmente la qualité de la relation et la proximité. 
Merci d'avoir pris le temps de nous lire.