Mona

Decide what to
be and go be it.

C'est le moment de changer de job

C'est le moment de changer de job

19h. Fin de week-end. Le blues insidieux du dimanche soir pointe le bout de son nez. Classique. Un Français sur deux y est sujet. Mais si ce léger vague à l’âme vire à l’angoisse, peut-être est-il temps de changer de job. Ben Fanning, spécialiste du burn-out et Lynn Taylor, experte du monde du travail ont relevé 4 indicateurs qui vous murmurent que “c’est le moment de partir”.

Vous avez besoin de stimulation
Si l’ennui passe de ponctuel à quotidien, il engendre insatisfaction, perte de sens et on risque un bore-out (syndrome d’épuisement professionnel par l’ennui).

Vous rêvez d’une communication libre
“Puis-je vraiment exprimer mon désaccord à cette réunion ?”, “Comment dire ça sans que ce soit mal interprété ?”, "Ai-je le droit de rire sans que mon investissement soit remis en cause ?". Un tel dialogue intérieur vous indique que vous ne pouvez plus vous montrer authentique.

Vous avez soif d’apprendre
Avoir des périodes de stagnation est normal, voire confortable mais si elles durent, il faut intervenir.

Vous manquez de reconnaissance
Envie, implication, créativité et efficacité sont les quatre piliers de la chaise sur laquelle vous vous asseyez tous les jours au boulot. Son socle ? La reconnaissance. Sans elle, tout s’affaisse. Si l’on ne s’intéresse pas suffisamment à vous, partez chercher la considération ailleurs. 

Pour prolonger la réflexion, on vous conseille de regarder cette conférence TED de l’entrepreneur Scott Dinsmore : “Comment trouver un travail que vous aimez ?”. Après avoir démissionné d'un poste qui le rendait malheureux, Scott s’est octroyé quatre ans pour trouver un travail ayant du sens. Et si vous êtes fluent, plongez dans le livre de Lynn Taylor : Tame your terrible office tyrant : How to Manage Childish Boss Behavior and Thrive in Your Job.