Mona

Vous allez monter
sur scène

Comment s'exprimer sereinement

Comment s'exprimer sereinement

Quand on se lance dans un projet, on passe 10 000 ans à réfléchir aux aspects financiers, commerciaux, marketing… En mettant souvent de côté un sujet essentiel : comment parler de son projet aux autres ? Comment s’exprimer quand tout n’est pas encore au point et qu’on n’est franchement pas une bête de scène comme Barack ou Michelle ? Peu de gens aiment prendre la parole en public. Churchill était bègue, Marc Zuckerberg s’est déjà liquéfié sur scène et J.K. Rowling est la reine des timides. Pourtant, ils l’ont fait et connu le succès. Pas besoin de gagner un concours d’éloquence pour être à l’aise à l’oral. 3 conseils pour s’exprimer sereinement. 

Conseil n°1 : trouver les bons mots (et en bannir quelques-uns) 

Bannissez pour l’éternité l’adjectif « petit » : un « petit projet », une « petite activité », une « petite demande ». Vous entendez comme c’est réducteur et dévalorisant ? On évite aussi de se définir vaguement comme « freelance » ou « en reconversion ». On parle plutôt des domaines qui nous animent ou du projet sur lequel on travaille. Exemples : « En ce moment, j’essaie de monter une structure autour du théâtre vivant », « Moi, ce que j’aime c’est travailler dans la culture », « Je réfléchis à un livre pour aider les femmes à entreprendre ». Le simple fait d’identifier votre idée vous aidera à l’ancrer et captera l’attention de votre interlocuteur.

Conseil n°2 : booster son état d’esprit

Pour éviter le trac, pas de secret : on s’entraîne. En multipliant les occasions de parler en public (à un voisin, aux commerçants, en posant une question à une conférence). Puis en suivant les conseils des meilleurs orateurs. « Un de mes trucs quand je monte sur scène devant 40, 800 ou 2 000 personnes, c’est de me dire que j’ai autant d’amis potentiels dans la salle », confie l’entrepreneuse Fanny Auger qui a animé un atelier chez Mona. En résumé, ne vous focalisez pas sur la peur de parler mais sur ce que vous avez envie de dire et de transmettre à ceux qui vous écoutent. Pour bien vous lancer, apprenez toujours votre première phrase par coeur.
Autre piste mais on gardera la source secrète : imaginez que toute l’assemblée est nue ou chauve (ou les deux). Ça détend immédiatement. 

Conseil n°3 : travailler sa posture 

Pas la peine d’avoir un discours en béton si vous parlez en regardant vos pieds avec une voix inaudible. Si vous voulez avoir l’air confiant et convaincant, accompagnez vos paroles de gestes qui font sentir à votre auditoire que vous êtes ce que vous dites. C’est ce que préconise la psychologue Amy Cuddy dans son célèbre TED Talk (traduit en français). Avant de parler en public, une session de 2 minutes de Power Pose(les bras en l’air en V ou les mains sur les hanches comme Wonder Woman) booste l'hormone de la confiance et fait taire celle du stress. On est plus affirmée et à l’aise. Notre corps change notre mental et nous aide à devenir de ce que l’on veut être.